Orchestre Les Passions - Programmes

PRESENTATION     AGENDA     PRESSE     DISCOGRAPHIE     VIDEOS

Prologues # 1 pour Psaumes

prologues3Télécharger la présentation, cliquez sur Prologue1 pour psaumes

Avec la Cie de danse James Carlès  
Présentation : La musique du chevalier de St George, bien ancrée dans son temps, dégage une énergie rythmique fondamentalement liée à la danse. Il était alors tout naturel que Les Passions – Orchestre baroque de Montauban et la Cie de danse James Carlès s’associent pour exprimer cette magnifique énergie par un « dialogue physique » entre la musique et la danse.

Pour cette collaboration exceptionnelle, James Carlès a choisi trois interprètes singuliers et puissants car ce « ballet/concert » est “chorégraphié et mis en scène” en interrogeant la notion du rituel. 
L’Orchestre Les Passions sera composé de 5 musiciens pour l’interprétation de quatuors du Chevalier de Saint George. Nul doute que l’esprit et le génie du chevalier, sous leurs multiples facettes, sauront envoûter les spectateurs par cette symbiose artistique. 
Programme ~ 1h sans entracte
Joseph Bologne de St Georges (1747 – 1799) - Symphonie opus XI n°1 en Sol majeur - Symphonie opus XI n°2 en Ré majeur - Quatuors concertants III, IV, V et VI pour 2 violons, alto et violoncelle, opus 14 
Formation de 8 artistes :
Musiciens des Passions  Jean-Marc Andrieu, flûte à bec et percussions Liv Heym et Nirina Betoto, violons et percussions  Jennifer Lutter, alto et percussions Marie-Madeleine Mille, violoncelle et percussions 
Danseurs de la Cie James Carlès James Carlès (ouverture) Aurore Delahaye Pascal Beugré Tellier Shihya Peng 
Coproduction Les Passions / Cie James Carlès, en partenariat avec la Maison de l’Afrique à Toulouse

Folies d’hier et d’aujourd’hui

Variations sur le thème de la Follia Bach, Corelli, Geminiani, Marais, Vivaldi et création de Thierry Huillet 
Présentation
Sur le thème célébrissime de la Follia, plusieurs éclairages anciens et modernes se succèderont. La version pour deux violons de Vivaldi, exubérante, celle pour flûte à bec et cordes d’après Corelli celles pour orchestre à cordes de Geminiani ou pour viole de gambe de Marin Marais vont préluder à une création contemporaine, commandée au compositeur toulousain Thierry Huillet. Un programme…de folies.   

« L’idée de composer une œuvre au XXIème siècle pour un ensemble baroque est particulièrement enthousiasmante. La recherche de timbres est extrêmement riche et inédite car tout à fait nouvelle dans la musique contemporaine. (…) l’idée, plus générale, que des instruments dits « anciens » vivent de manière contemporaine, est naturelle, car ils sont avant tout des instruments avec une sonorité propre, et en aucun cas des pièces de musée. L’abolition du décalage temporel est une belle idée artistique et philosophique ».  Thierry Huillet 

Formation de 8 musiciens : Jean-Marc Andrieu, flûte à bec. Flavio Losco et Nirina Betoto, violons.  Marie-Laure Besson, alto Etienne Mangot, violoncelle et viole de gambe. Jean-Paul Talvard, contrebasse Ronaldo Lopes, guitare. Yasuko Uyama-Bouvard, clavecin 

Programme  ~ 75 minutes - Antonio Vivaldi (1678 - 1741) Sonate pour 2 violons et basse continue, op. 1 n°12, La follia - Arcangelo Corelli - Francesco Geminiani (1687 - 1762) Follia, pour flûte à bec et cordes, arrangement Jean-Marc Andrieu d’après la transcription pour flûte à bec de la sonate de Corelli éditée par Walsh en 1702 et la version pour cordes de Geminiani - Arcangelo Corelli (1653 - 1713) - Marin Marais (1656 - 1728) Follia, pour violon et viole de gambe et basse continue, arrangement Flavio Losco et Etienne Mangot - Carl-Philipp-Emanuel Bach (1714 – 1788) 12 Variationen über die Folie d’Espagne Wq 118, pour clavecin  - Thierry Huillet (création). Folies ! commande de l’orchestre Les Passions

De Paris à Versailles

Motets pour trois voix d’hommes de Marc-Antoine Charpentier Pièces instrumentales de François Couperin et Marin Marais 
Présentation
Un doux meslange des timbres, trois voix d’hommes entourées par un ensemble instrumental emmené par la flûte à bec délicate de Jean-Marc Andrieu, donne à ces motets une couleur toute particulière, pleine de mysticisme, d’expressivité et de profondeur. Loin des fastes de la cour, l’écriture de Marc-Antoine Charpentier se démarque de son temps. Empreinte d’italianisme, elle aime à jouer sur les contrastes de timbres ou de tonalités pour faire sens, juste transcription des passions de l’âme.   « L’esthétique de Charpentier reste avant tout celle de l’expressivité et de l’émotion, fondée sur le contraste, sur la fragmentation du discours visant à s’attacher au plus près aux affects (ou passions) suggérés par le texte. » Catherine Cessac  

Programme ~ 90 minutes avec entracte  Marc-Antoine Charpentier, In circumcisione Domini H. 406 Marin Marais, Suite pour deux dessus et basse continue Marc-Antoine Charpentier. Litanies de la Vierge à trois voix pareilles avec instruments H. 48 * * * Marc-Antoine Charpentier : Salve Regina à trois voix pareilles et basse continue H. 23 François Couperin. Concert Royal Marc-Antoine Charpentier. Magnificat à trois voix sur une basse obligée avec simphonie H. 73  Formation de 10 musiciens Chanteurs solistes : - Vincent Lièvre-Picard Haute-contre - Sébastien Obrecht Taille - Jean-Manuel Candenot Basse  
Ensemble instrumental : Jean-Marc Andrieu, flûte à bec et direction. Stéphanie Cettolo ou Laurence Pottier, flûte à bec. Flavio Losco, Nirina Betoto, violons. Étienne Mangot, basse de violon. Ronaldo Lopes ou Florent Marie, théorbe. Yasuko Uyama-Bouvard ou Aline Zylberajch, orgue.

Requiem de Gilles

J m andrieu2 utrecht c j vanderfesteenUne réalisation artistique initiée par Jean-Marc Andrieu et saluée par la critique  
Quatre chanteurs solistes - Chœur de chambre Les Éléments (dir. Joël Suhubiette) - Orchestre Les Passions - Direction Jean-Marc Andrieu 
Nous avons essayé de restituer les œuvres de Jean Gilles fidèlement, de respecter leur nature à la fois pieuse et légère, chantante et dansante, grave et sereine. Notre souhait est de faire mieux connaître et aimer leur touchante sincérité empreinte de couleurs méridionales. Jean-Marc Andrieu, directeur musical des Passions   
 
Programme ~ 45 minutes  Œuvre emblématique du baroque musical français, la Messe de Requiem de Jean Gilles a connu une réputation qui lui a permis d’être exécutée régulièrement en France jusqu’à la fin du XVIIIe siècle, fait assez exceptionnel pour lui assurer une postérité légitime. Longtemps considéré par les musiciens et les théoriciens européens comme un modèle de perfection, le Requiem de Gilles a été exécuté pour les funérailles de Rameau en 1764, de Louis XV en 1774, et généralement partout en France où un notable méritait un service remarquable. 

Magnificat à la Chapelle Royale de Louis XV

Télécharger la présentation, cliquez sur Motets de Blanchard

Ce programme fait découvrir trois grands motets probablement inédits d’Antoine-Esprit Blanchard : le De Profundis (1740), le Magnificat (1741) et In exitu Israël (1749). Ces grandes pièces, tout à la fois empreintes de noblesse et de théâtralité, alternant faste des chœurs et intimité des récits, donnent un aperçu fidèle de la musique pratiquée et appréciée à la chapelle de Louis XV, dans la tradition du grand motet français instaurée par Louis XIV. Compositeur méridional qui, à l’instar de Jean Gilles, fut élève de Guillaume Poitevin et quitta Aix-en-Provence pour faire carrière, Antoine-Esprit Blanchard fut successivement maître de chapelle des églises ou cathédrales de Marseille, Toulon, Besançon et Amiens avant d’être nommé en 1742 sous-maître de la Chapelle Royale de Versailles, sous les recommandations de son ami Campra. Très apprécié de Louis XV, il sera anobli en 1764, et c’est en 1768 qu’il dirigera la Chapelle Royale pour la dernière fois à l’occasion des funérailles de la reine Marie Leczinska. Il meurt en 1770 à Versailles.

Son œuvre, conservée à la Bibliothèque Nationale, consiste en une quarantaine de grands motets, pour la plupart composés à Versailles. On y dénote une grande capacité d’évolution ou d’adaptation stylistique qui le faisait considérer comme l’un des meilleurs compositeurs du royaume. La renommée de ses illustres contemporains Rameau, Campra ou Mondonville explique certainement qu’il n’ait pas encore été considéré à sa juste valeur.

Programme ~ 90 minutes

De Profundis  Antoine-Esprit Blanchard 

Magnificat  Antoine-Esprit Blanchard 

In Exitu Israël  Antoine-Esprit Blanchard 

Avec possibilité de remplacer un des motets par le célèbre Requiem de Jean Gilles. 

Plateau de 45 musiciens

Solistes : Anne Magouët, une soliste issue du chœur, dessus, François-Nicolas Geslot, haute-contre, Bruno Boterf, taille, Alain Buet, basse

Chœur de chambre Les Eléments (dir. Joël Suhubiette) : 16 choristes
4 dessus, 3 hautes-contre, 3 tailles, 3 basses-tailles, 3 basses

Orchestre Les Passions : 24 musiciens
8 dessus de violon, 2 altos, 2 basses de violon, contrebasse, 2 flûtes, 2 hautbois, 2 bassons, 2 cors, serpent, timbales et orgue

Jean-Marc Andrieu : direction

Coproduction Les Passions, Odyssud/Blagnac et Festival Toulouse les Orgues

Noël Baroque Occitan - Cantem Nadal

Les passions disque carre cantem nadalPrésentation

Un ensemble instrumental et vocal réunissant douze musiciens issus des mondes baroque et traditionnel parcourt en chants de Noël l’immensité d’un territoire regroupant la Provence, le Languedoc, l’Auvergne, le Limousin, la Gascogne, la Catalogne et l’Aragon. Voyage dans le temps aussi, puisque les sources musicales exploitées dans les arrangements vont du xvie au xixe siècle. « Un Noël Baroque Occitan » est un concert de Noël contemporain, conjuguant musique baroque et musique traditionnelle : c’est une création qui puise son inspiration dans la plus grande authenticité issue de l’interpénétration entre ces genres en apparence si différents et distants.

Formation de 12 musiciens

Équidad Barès, chant

Renat Jurié, chant

Nadia Lavoyer ou Nicole Fournié, chant lyrique

Éric Montbel, cornemuses, clarinettes, flûte à bec, chant

Guy Bertrand, flûtes, clarinettes, vielle à roue, tambourin de Béarn, chant

Jean-Marc Andrieu, flûtes à bec, percussions, chant

Florent Tisseyre, percussions

Nirina Betoto, violon

Étienne Mangot ou Marie-Madeleine Mille, viole de gambe ou violoncelle

Régis Singlit, cornet à bouquin, cornet muet

Frédéric Lucchi, sacqueboute

Laurent Le Chenadec ou Fanette Estrade, dulciane

Durée  ~ 90 minutes sans entracte

Équidad Barès, Rénat Jurié, Guy Bertrand, et Eric Montbel un quatuor de chanteurs et musiciens traditionnels qui ont à leur actif une impressionnante production discographique, et que l'on retrouve en concert depuis longtemps sur la scène internationale. Participant régulièrement aux concerts de noël occitan traditionnels, ils sont à l'initiative de ce projet qui propose l’alliage inhabituel de la tradition populaire et des talentueux solistes des Passions. Avec une sélection des plus beaux noëls occitans et la mise en valeur d'un répertoire ancien inédit, Eric Montbel prend la direction artistique et réalise les harmonisations de l'ensemble du concert.