Le goût de Vienne avec Maïté Louis, N.M. Vizcaino et Alain Carré

ALAIN CARRE    MAÏTE LOUIS    NICOLAS MARTIN VIZCAINO

Maite louis violonisteMAÏTE LOUIS : violon

       

 

 

 

 

 

 

 

AlaincarreredALAIN CARRE : comédien, adaptation et mise en scène

Création

FRITZ KREISLER – LE ROI DES VIOLONISTES
Il n’est pas un violoniste dans l’histoire qui ait autant été chéri par son public et admiré par ses pairs que Fritz Kreisler. Pendant plus de cinquante ans, celui qui fut surnommé le roi des violonistes a en effet joui d’une popularité sans égale et son nom reste encore
aujourd’hui synonyme de charme et de noblesse.

Friedrich-Max Kreisler naît à Vienne le 2 février 1875. « Vienne est devenue la ville de la musique. Métastase, le roi de l’opéra, s’installe en face de la Hofburg, Haydn vit dans la même maison, Gluck est le professeur des enfants de Marie-Thérèse, Haydn voit apparaître Mozart, Mozart voit apparaître Beethoven, près d’eux on rencontre Salieri et Schubert, après eux viendront Brahms et Bruckner, Johann Strauss et Lanner, Hugo Wolf et Gustav Mahler » (Stephan Zweig)
La guerre interrompt la carrière de Fritz Kreisler… Il est mobilisé puis envoyé sur le front russe. Blessé, il est réformé et retourne à New-York en novembre 1914. Il y publie, en 1915, un livre : « Quatre semaines dans les tranchées. Histoires de guerre d’un violoniste »
Entre les deux guerres, il forme un duo avec Serge Rachmaninov. Kreisler fut le dernier des compositeurs violonistes, ultime maillon d’une tradition qui remontait à Corelli et Vivaldi en passant par Spohr, Kreutzer, Paganini, Vieuxtemps, Ernst ou Sarasate. Il a laissé plusieurs centaines de pièces originales, transcriptions ou
arrangements.
« Vienne est une ville à l’essence volatile et insaisissable, tout à la fois pompeuse et frivole, joyeuse et hantée par de triste fantômes. Vienne est un décor baroque où évoluèrent tous les grands noms de l’art et de la culture : Mozart, Beethoven, Schnitzler, Zweig, Canette, Joseph Roth, Robert Musil, Klimt, Schiele, Kokoschka, et bien d’autres…Ce fut aussi le théâtre où s’élaborèrent les grands courants de la pensée : Herzl, Wittgenstein, Freud… »
Autant de guides sur les traces desquels cette création redécouvre une capitale européenne protéiforme. Chaque apparition de Kreisler avait quelque chose de magique. Doué d’un humour délicieux et d’un charme irrésistible, sa noblesse naturelle envoûtait son auditoire, car son style n’avait jamais rien d’affecté ou de pompeux. Il fut l’un de ces rares interprètes touchés par la grâce, sur lequel le temps semble n’avoir aucune prise.
Il y a bien des façons de pénétrer dans Vienne… Nous vous proposons celle du promeneur qui se livre au hasard des sensations, sous la plume littéraire des compositeurs et des écrivains qui en ont rêvé ou qui y ont vécu, au son de la musique de Fritz Kreisler, votre guide dans la ville splendide !
Programme musical, pièces et arrangements de Fritz Kreisler :
La gitane - Tambourin chinois - Prélude et allegro de Pugnani - Sérénade espagnole de Chaminade - Aucassin et Nicolette - Malaguena d’Albeniz - Syncopation - Sérénade espagnole de Glazounov - Poupée valsante - Gipsy Caprice - Liebesleid - Danse espagnole de Granados - Shön Rosmarin - La vie brève de De Falla