Duo Phidylé

PRESSE     PROGRAMMES     DISCOGRAPHIE     VIDEOS     AGENDA 
 

Photo


duo-phidyle.fr

SANDRA CHAMOUX, pianiste


Titulaire des plus hautes distinctions dans la classe de Christian Bernard au CRR de Grenoble, Sandra Chamoux intègre brillamment la Haute Ecole de musique (HEM) de Genève dans la classe de Harry Datyner et obtient en 1992 le premier prix de virtuosité.
Lauréate des concours internationaux Viotti et Busoni , elle étudie auprès de Catherine Collard, Vlado Perlemuteret Yevgeni Malinin. Elle joue dans de nombreux pays européens, et aussi en Chine, en Inde, aux Etats-Unis...
Musicienne éclectique, Sandra Chamoux s’exprime dans des répertoires trés variés en soliste et en musique de chambre. Elle a donné l’intégrale de l’oeuvre de Rachmaninov pour deux pianos et quatre mains avec la pianiste Florence Cioccolani.
Elle a partagé la scène avec le flûtiste Michel Moraguès, le trompettiste Romain Leleu, les violonistes Elsa Grether, Sergio Lamberto, Vadim Tchijik, les violoncellistes Sonia Wieder-Atherton, Hélène Dautry... Chambriste passionnée, elle a été membre du trio Athéna (1997- 2007) au sein duquel elle s’est produite dans de nombreux pays et avec lequel elle a enregistré notamment le trio de Debussy. En tant que soliste Sandra Chamoux a été dirigée par Jean-Sébastien Béreau, Patrick Souillot, Frédéric Bouaniche... Avec l’orchestre Sym- phonia Médica dirigé par Nathalie Borgel elle a gravé en concert le second concerto de Rachmaninov. Depuis 2012 elle est membre du Liberquartet (spécialisé dans la musique d’Astor Piazzolla) avec lequel elle vient de produire deux albums. Depuis 2015, avec la violoncelliste Hélène Dautry, elle se produit régulièrement en France et à l’étranger . En 2017, elles ont enregistré les deux sonates de Brahms pour le label Lyrinx, disque couronné d’un 4 étoiles dans « Classica ».
Egalement intéressée par la création contemporaine, elle vient d’enregistrer l’oeuvre de Claire Vazart en créant sa sonate pour piano, un trio et un cycle de mélodies qui lui sont dédiées. Passionnée par l’accompagnement du chant, elle travaille depuis 2016 avec le baryton Emmanuel Cury avec lequel elle a enregistré les mélodies de Duparc pour le label Indésens-Calliope, disque récompensé en septembre 2020 par le Choc Classica. Pour la même maison de disques, elle finira bientôt l’enregistrement d’une oeuvre de Philippe Hersant et l’intégrale des Images de Debussy.
Elle est également membre du comité de direction artistique de Musée en Musique à Grenoble.
Titulaire du CA, très investie dans l’enseignement Sandra Chamoux est nommée en 2005 professeur de piano au CRR de Grenoble. Parallèlement, elle est invitée à enseigner aux Académies Internationales d'été de Nancy, aux Académies Internationales d’Hiver du Grand Paris, à l’académie internationale du Moulin D’Andé... Elle est sollicitée pour donner des Master Class en Suisse, Allemagne, France et récemment en Inde et en Chine.

EMMANUEL CURY, baryton

Emmanuel Cury a commencé par être danseur contemporain, dans les compagnies de Jérôme Rachell, Myriam Dooghe, Catherine Atlani.
C'est après ses études au Conservatoire National Supérieur de Paris avec Régine Crespin, sa formation au Centre de Musique Baroque puis au Studio Versailles Opéra avec Rachel Yakar et René Jacobs, qu'il a entamé une carrière d'artiste lyrique tant en opéra qu'en oratorio, mélodie et Lied. Passionné de pédagogie, il a été successivement enseignant en danse et en chant, responsable du département musique puis directeur pédagogique à l'Ecole Supérieure des Arts du Cirque.
Titulaire des CA de chant et de Direction, il a exercé des fonctions de direction dans les conservatoires d’Eybens, de Reims, de Grenoble. Il est actuellement professeur de chant au conservatoire de Grenoble, auprès des chanteurs et des comédiens en cycle d’orientation professionnelle.
Attentif à la musique contemporaine, il a créé des oeuvres de Christian Sébille à Reims, collaboré avec le centre Césarée, avec le Grame à Lyon, avec la compagnie Temps Relatif à Grenoble, avec le festival « les Détours de Babel »...
Il se produit régulièrement dans des programmes allant de Buxtehude à Ligeti, en opéra, oratorio, spectacles, avec une tendresse particulière pour la mélodie et le Lied.
On a ainsi pu l’entendre en concerts et tournées, en soliste, récitals et petit ensemble, avec :
François-Xavier Bilger, François Boulanger, Nicolas Bucher, Bernard Cavanna, Sandra Chamoux, Luc Denoux, Patrick Fournillier, Michel-Marc Gervais, Sébastien Jaudon, Michel Laplénie, Françoise Lasserre, Jean-Claude Malgoire, Marc Minkovski, Jacques Moreau, Philippe Nahon, Alain Neveux, Arnaud Petit, Jean-Marie Puissant, Jacques Rebotier, Rachid Safir, David Selig, Patrick Souillot...

Les points marquants de ces dernières années et en cours ont été la participation, comme baryton solo, à des projets de plusieurs types :

Opéra
* Le Duc dans Romeo et Juliette de Gounod, avec la fabrique opera de Grenoble (dir. Patrick Souillot) (reporté à avril 21)
* Don Quichotte dans les tréteaux de Maître Pierre Pierre de De Falla (dir. Alexandre Doisy) (2019)
* Ben dans le téléphone de Menotti (2021)
* Le comte Gil dans il segreto di Susanna de Wolf-Ferrari (2021)
(ces deux opéras seront repris en mars 21 à Grenoble)
* La discorde dans les arts florissants de Charpentier (dir. Christine Antoine) (2019-2020)

Oratorio (en tant que basse ou baryton solo)
* Le stabat mater de Dvorak (2020)
* Le requiem allemand de Brahms (2018)
* Le stabat mater de Rossini (2017) (dir. Christophe Jean-Baptiste)
* La petite messe solennelle de Rossini (2016)
* Le requiem de Mozart (2017) (dir. Anne Lafilhe)
* Le requiem de Fauré (2016)
* La misa tango de Bacalov (2018) (dir. Patrick Souillot)
* La messe de minuit de Charpentier (2019) (dir. Christine Antoine)

Spectacles co-écrits et mis en scène, mêlant Lied, mélodie et chanson :
* La légende de la belle Maguelone, avec Laurence Garcin et Johan Roussey, spectacle mettant en scène le cycle de Brahms « die schöne Magelone » (2021)
* Tout va très bien, avec Nadia Jauneau-Cury et Sébastien Jaudon, basé sur des documents musicaux et littéraires de l’entre deux guerres (2015)
* Don Quichotte variations, basé sur les œuvres de Ravel, Ibert, et Brel, écrit et mis en espace par moi-même, avec Claire Colombas (2013-14-15)

Récitals de mélodies et Lieder, allant de Mahler à Poulenc, dont en particulier une création cinématographique :
* Dichterliebe de Schumann, réalisation Agathe Cury, piano Sébastien Jaudon. Six des Lieder de l’intégrale des Dichterliebe en récital sont l’objet d’une réalisation cinématographique projetée en direct pendant le récital. (2014-15)

Pièces contemporaines avec la cie Temps Relatif : de Dazzi à Saariaho, dont plusieurs créations avec le festival les Détours de Babel. (2010-2019)

Je fais par ailleurs partie du labobascule, atelier d’improvisation ayant participé ces dernières années au Babylab de l’Isère, sous forme d’interventions régulières auprès de bébés de 8 à 18 mois, dans le cadre d’une étude sur l’acquisition du langage. (2019-en cours)

et enfin le
Récital présentant l’intégrale des mélodies de Duparc, scandées par des lectures de textes permettant de suivre l’évolution de la vie de ce compositeur, avec Sandra Chamoux (piano) (2018-19).
Ce récital a donné lieu à l’enregistrement du disque éponyme sorti chez Calliope en 2020, et ayant reçu le choc Classica de septembre 2020.