Pianistes

Jean Muller

Jean Muller est applaudi par les ténors de la presse spécialisée (BBC Music Magazine, Classica, Concertclassic, Diapason, Fanfare, Fono Forum, Gramophone, International Piano Magazine, Pizzicato, Resmusica, Stereoplay etc.) et était en couverture de International Piano Magazine.

Aurélien Pontier

Philippe Cassard dans son émission France Musique du 8 juin 2019 disait de Aurélien Pontier : "Un souffle, une flamme, une imagination, un jeu puissant et orchestral, une bravoure qui m’ont beaucoup impressionné, c’est splendide! Le Miserere de Verdi interprété de manière absolument magistrale, flamboyante, orchestrale, incarnée. Un somptueux programme, un somptueux pianiste!"  (Franz Liszt/Miserere, extrait du Trouvère de Verdi)

CHOC CLASSICA pour son album "Transcriptions & Paraphrases d’Opéras"

Cyril Guillotin

La richesse et l'élégance de sa palette sonore, alliées à sa remarquable et intense sensibilité, font de Cyril Guillotin un artiste à part, un pianiste inclassable.

Jean-Baptiste Fonlupt

Récemment invité de prestigieux orchestres, tels que l’Orchestre du Mariinsky sous la direction de Valery Gergiev, ou l’Orchestre National de Bordeaux-Aquitaine sous la direction de Paul Daniel, le pianiste Jean-Baptiste Fonlupt a étudié au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Bruno Rigutto et à la Hochschule Hanns Eisler de Berlin dans la classe de Michael Endres. Il a également reçu l’enseignement de Georges Pludermacher, de Yonty Solomon au Royal College of Music de Londres et d’Elisso Virssaladze au Conservatoire Tchaïkovsky de Moscou.

Muza Rubackyté

Muza Rubackyté, première pianiste listzienne, possède une discographie impressionnante.

Sandra Chamoux

Musicienne éclectique, Sandra Chamoux s’exprime dans des répertoires très variés en soliste et en musique de chambre. Elle a donné l’intégrale de l’oeuvre de Rachmaninov pour deux pianos et quatre mains avec la pianiste Florence Cioccolani.

Michaël Levinas

Michaël Levinas est désormais connu internationalement pour ses enregistrements de l’intégrale des Sonates de Beethoven, le Clavier bien tempéré de Bach et l’interprétation du grand répertoire romantique et moderne. Son œuvre de compositeur est également saluée comme une des plus significatrices de sa génération. Il est aujourd’hui reconnu dans ces deux domaines.

Philippe Alègre

C’est avec l’orchestre national du Capitole de Toulouse invité par son chef Michel Plasson, que Philippe Alègre fait ses débuts de concertiste.
Le pianiste Aldo Ciccolini le fera jouer pour la première fois à Paris salle Gaveau en 1989.
Depuis il poursuit sa carrière en France et à l’étranger en duo de piano, en musique de chambre, en soliste et a partagé la scène avec de nombreux artistes lyriques.

Cyril Huvé

Victoire de la Musique 2010 pour son enregistrement d’œuvres pour piano de Mendelssohn sur un Broadwood de 1840, Cyril Huvé est pionnier d’une approche historiquement informée sur instruments d’époque (Liszt/Erard en 1986, Chopin/Pleyel en 1992, Beethoven/Schanz en 2003...)

Christian Chamorel

Né à Lausanne, Christine Chamorel se montre aussi à l'aise dans le répertoire soliste, de musique de chambre et d'orchestre.

François Weigel

Pianiste, compositeur et chef d'orchestre, François Weigel a étudié à la Musikhochschule de Cologne (le piano et la composition) à l'Ecole Normale Supérieure de Musique (la direction d'orchestre) et au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il a obtenu plusieurs premiers prix (en analyse, piano, musique de chambre). Il a été l'élève de Günther Ludwig, Yvonne Loriod, Olivier Messiaen, Alexis Weissenberg.

Jasmina Kulaglich

Jasmina Kulaglich pianiste au caractère beethovénien interprète aussi des œuvres rares et inédites notamment slaves.

 

Hervé Sellin

Hervé Sellin crée des passerelles entre le jazz et la classique avec une maitrise parfaite de son instrument.