Muza Rubackyté - Pianiste

PRESSE     PROGRAMMES     DISCOGRAPHIE     VIDEOS     AGENDA 

2017 11 23 35 photo d matvejevredns

 


Des 24 études de Liszt aux 24 préludes et fugues de Shostakovich,
de l’intégrale des Années de Pèlerinage à l’œuvre pour piano de Čiurlionis,
MŪZA relève tous les défis avec élégance et engagement.

 

 

 

Mūza est née en Lituanie et vit entre Paris, Vilnius et Genève.

Après ses études au Conservatoire Tchaïkovski de Moscou elle est lauréate du fameux concours All Union à Saint-Pétersbourg destiné à élire les meilleurs musiciens d’URSS, puis du Grand Prix du concours international de piano de Budapest Liszt-Bartók. Mūza entre dans la résistance lituanienne, ce qui lui vaut d’être privée de passeport jusqu’en 1989. Dès son arrivée à Paris elle remporte le Premier prix de piano du concours international Les Grands Maîtres Français de l’Association Triptyque.

Sa carrière internationale l’amène à jouer en récital comme en concerto sur des scènes et pour des festivals d’importance en France et sur les cinq continents où son chemin croise grands chefs et orchestres renommés.

Le compositeur K. Penderecki l’a régulièrement invitée à interpréter son concerto pour piano Résurrection, œuvre poignante en hommage aux victimes du 11 septembre.

Mūza est fréquemment sollicitée comme membre de jurys des concours les plus côtés et dispense un enseignement international.

En Lituanie elle reçoit de prestigieuses distinctions dont la Légion d'Honneur pour la promotion de son pays dans le monde ou la Grande Croix de Commandeur de l’Ordre de Vytautas le Grand pour services rendus à l’État.

Le Ministère de la Culture de Hongrie lui remet le prix Pro Cultura Hungarica et elle préside la Société lituanienne Liszt LISZtuania.

En 2009 Mūza crée le Festival International de piano de Vilnius dont elle est directrice artistique. Pour cette réalisation, la Ville de Vilnius l’honore de sa plus haute décoration : le Saint-Christophe du meilleur évènement culturel. La prochaine édition se tiendra en novembre 2023.

En 2020/22 Mūza tient à rendre hommage, à la scène comme au disque, à son compatriote le pianiste et compositeur Léopold Godowsky, à l’occasion des 150 ans de sa naissance près de Vilnius. Au XXè siècle beaucoup de « Litvak » (juifs lituaniens) ont connu l’exil, comme Godowsky, qui mourra à New York en 1938.

Le répertoire de Mūza s’étend sur plus de quarante programmes en récital, concerto avec orchestre ou musique de chambre.

Sa discographie qui compte plus de trente-cinq titres s’enrichit régulièrement : Années de Pèlerinage et Etudes de Concert de Liszt (Lyrinx), 24 préludes et fugues de Chostakovitch (Brilliant Classics), concertos pour piano et orchestre de Beethoven, Liszt, Chostakovitch, Prokofiev, Schnittke, Saint-Saëns, Bartok, Liszt, Schubert/Liszt, Brahms pour la série Great Lithuanien live recordings (Doron), Concerto N°4 de Beethoven version chambre, œuvres pour piano seul de Louis Vierne (2015) puis avec quatuor à cordes et voix (2016, Brilliant Classics). Depuis 2017 elle a enregistré pour le label Ligia les Sonates de Julius Reubke pour piano et orgue avec Olivier Vernet, puis, en compagnie du Quatuor Mettis, un hommage à Chostakovitch et Weinberg intitulé « Dramatic Russian Legacy ». En 2020 c’est à son compatriote Léopold Godowsky, que Mūza tient à rendre hom‐ mage, à la scène comme au disque, à l’occasion des 150 ans de sa naissance près de Vilnius. Ce disque, qui compte également des Préludes de Karol Szymanowsky, reçoit de nombreuses distinctions parmi lesquelles : Télérama ffff, Diapason d’Or, Clas­sica 5 *****. Il est suivi par ce second tome pour lequel la pianiste invite le violoniste russe Dmitri Makhtin à la rejoindre en duo. Lisztienne dans l’âme elle vient de remporter le 41é Grand Prix de la Société Liszt de Budapest pour son disque De la valse à l’abîme Schubert / Liszt (Lyrinx).

Janvier 2022-CKSM



www.muza.fr